Terrains marocains. Sur les traces de chercheurs d’ici et d’ailleurs

terrains marocains 550x364

Le terrain ethnographique plonge le chercheur dans un espace d’altérité et d’engagement qui le confronte inévitablement à des questionnements (et à des doutes) sur sa posture, ses choix méthodologiques, ses dilemmes éthiques. L’art de l’ethnographie tient dans la capacité du chercheur à s’adapter en permanence à l’imprévisibilité de son terrain grâce à l’exercice de la réflexivité (retour sur soi et sur son terrain).

La richesse de ce livre réside dans la diversité des terrains du Maroc contemporain : du Haut-Atlas au grand Casablanca, d’El Hajeb à Tanger, de Nador à Meknès, en passant par le Rif central et par l’intimité du foyer des couples mixtes installés au Maroc.

C’est autant le monde des ouvrières, des adeptes du soufisme, des résidents d’un quartier d’habitations informelles, d’une communauté berbère vivant au sein d’une montagne, de la copropriété, des phénomènes participatifs, de la gestion du patrimoine, de la mixité conjugale, de la drogue et de la précarité sociale que ce livre nous fait découvrir.

Ces histoires rendues vivantes à travers les récits passionnants des auteurs nous apparaissent comme un excellent outil pédagogique permettant aux étudiants d’acquérir les « ficelles du métier », aux chercheurs de poursuivre leurs réflexions sur les questions méthodologiques inévitablement renouvelées lors de chaque terrain ; enfin, au grand public d’approcher la grande diversité sociale du Maroc d’aujourd’hui au-delà des représentations toutes faites.

Auteurs : Ouvrage collectif dirigé par Khalid Mouna, Catherine Therrien et Leila Bouasria
Éditeur : Centre Jacques-Berque / Éditions la Croisée des Chemins
Lieu d’édition : Rabat / casablanca
Année d’édition : 2017
Nombre de pages : 285 p.

 

Ouvrage disponible au CJB, contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Multimedia

+ de VidÉos
Watch the video