Chargement Évènements

Gestion des ressources agrosylvopastorales dans la montagne marocaine entre le poids de la tradition et les nouvelles stratégies des acteurs approche comparative entre le pays des Ait Baamran et la Zaouia de Sidi Hamza (Haut Atlas Oriental)

Séminaire jeunes chercheurs

jeudi 3 octobre - 16 h 00 min - 18 h 00 min

Intervenant(s) : Majda MOUROU, doctorante en aménagement, développement et gestion des territoires, LITOPAD (FLSH, Université Mohammed V-Rabat), UMR_GRED (Université Paul Valéry Montpellier / IRD), LMI Mediter.

Lieu : CJB - Rabat, Maroc

Date : jeudi 3 octobre - 16h00 - 18h00

Responsable(s) : Anouk Cohen, anouk.cohen6@gmail.com - Raphaëlle Chevrillon-Guibert, raphaelle.chevrillon-guibert@ird.fr - Loubna Oubaali, oubaaliloubna90@gmail.com

Catégorie :

Discutante : Raphaëlle CHEVRILLON-GUIBERT, chargée de recherche à l’IRD en sociologie politique (UMR PRODIG- Institut National d’Aménagement et d’Urbanisme).

Descriptif : Dans les arrières pays montagnards du sud de la méditerranée, les ressources agrosylvopastorales constituent le moyen de survie des populations locales. A travers l’usage de ces ressources, un système de savoir-faire et de techniques s’est développé au sein des communautés qui souffrent d’une double marginalisation économique et géographique. Ce système a été maintenu grâce à l’existence d’éléments provenant de la culture et des croyances de ces sociétés, éléments qu’elles continuent d’investir et qui définissent leur rapport aux ressources du territoire. Les ressources naturelles en géographie sont principalement abordées sur le plan du paysage ou des questions écologiques en lien avec lescauses ou les effets des dégradations de l’environnement, mais les influences de la spiritualité, celles des pratiques et des croyances religieuses sur le façonnement des paysages ne le sont guère. La confrontation entre les croyances et les représentations des hommes et l’aménagement de l’espace sont rarement étudiées.

Voir pdf

  • Cet évènement est passé