Chargement Évènements

Quelle nouvelle politique d’irrigation face à la pénurie d’eau ? L’utilisation des eaux usées traitées au Maroc et en Tunisie

Séminaire jeunes chercheurs

jeudi 3 octobre - 16 h 00 min - 18 h 00 min

Intervenant(s) : Amal ENNABIH, doctorante en science politique à l'Université Lumière-Lyon 2 /Science Po Lyon.

Lieu : CJB - Rabat, Maroc

Date : jeudi 3 octobre - 16h00 - 18h00

Responsable(s) : Anouk Cohen, anouk.cohen6@gmail.com - Raphaëlle Chevrillon-Guibert, raphaelle.chevrillon-guibert@ird.fr - Loubna Oubaali, oubaaliloubna90@gamil.com

Catégorie :

Discutante : Raphaëlle CHEVRILLON-GUIBERT, Chargée de recherche à l’IRD en sociologie politique (UMR PRODIG- Institut National d’Aménagement et d’Urbanisme).

Descriptif : Dans un contexte de stress hydrique, l’irrigation à partir des eaux usées traitées est présentée comme une alternative aux politiques traditionnelles d’augmentation de l’offre en eau. Loin d’être récente, cette politique date des années 1960 en Tunisie et des années 1990 au Maroc. Les projets mis en œuvre dans les deux pays introduisent des changements organisationnels, institutionnels et techniques qui influent sur les rapports sociaux entre agriculteurs des territoires concernés. Cette présentation questionne les effets socio-politiques locaux produits par cette politique en portant l’attention sur sa conception et ses logiques de mise en œuvre. L’analyse comparative de la fabrication et la mise en œuvre de cette politique sur deux périmètres irrigués au Maroc et en Tunisie conduit à étudier comment les deux pays se sont saisis de ce dispositif sociotechnique en favorisant l’émergence d’un nouveau leadership rural dans les périmètres irrigués.

Voir pdf

  • Cet évènement est passé