Chargement Évènements

Table Ronde : Penser l’Afrique dans le monde et le monde à partir de l’Afrique

jeudi 14 février - 15 h 00 min - 18 h 00 min

Intervenant(s) : Mehdi ALIOUA, professeur de sociologie et titulaire de la chaire Migrations, Mobilités, Cosmopolitisme de l'UIR; Souleymane BACHIR DIAGNE, professeur sénégalais de langue française à Columbia University; Driss JAYDANE, écrivain et philosophe marocain, chroniqueur radio; Felwine SARR, universitaire et écrivain sénégalais.

Lieu : Université Mohammed V de Rabat Faculté des Lettres et sciences humaines - Avenue Ibn Hazm
Rabat, Morocco

Date : jeudi 14 février - 15h00 - 18h00

Responsable(s) : Centre Jacques Berque / Chaire Migrations, mobilités, cosmopolitisme de l’Université Internationale de Rabat / Institut français du Maroc

Catégorie :

Dans un monde en mouvement, il est devenu évident que la séparation épistémologique du continent africain, résultat de théories et de représentations forgées dans d’autres parties du monde, notamment en Europe, ne peut plus être le point de départ de nos analyses.

Cette table ronde, organisée par le Centre Jacques Berque et la Chaire Migrations, Mobilités, Cosmopolitisme de l’Université Internationale de Rabat et l’Institut français du Maroc, réunit des intellectuels, philosophes et historiens d’Afrique du Nord et d’Afrique sub-saharienne qui développent une pensée critique sur les manières de penser l’Afrique. Engagés dans la compréhension des dynamiques qui agitent les sociétés africaines, ils décloisonnent les frontières internes et externes au continent, interrogeant à nouveaux frais les sciences sociales et œuvrant à la décolonisation des connaissances.

Si cette pensée critique produite en Afrique et dans ses diasporas émerge nettement depuis plusieurs décennies, occupant une place grandissante dans les médias, les réseaux sociaux ou les collectifs transnationaux d’artistes et d’intellectuels, les pouvoirs publics africains, étrangement, ne lui donnent pas encore toute l’attention qu’elle mérite.

L’ambition de cette conversation panafricaine n’est pas seulement de faire connaitre ces initiatives d’une Afrique qui se donne les outils intellectuels pour penser par elle- même et la repositionner dans le monde, mais aussi d’y arrimer un Royaume du Maroc à nouveau tourné vers le Sud.

  • Cet évènement est passé