L'unité de recherche

Le Centre Jacques-Berque pour les études en sciences humaines et sociales (USR3136) fait partie du réseau des UMIFRE (Unités mixtes des instituts de recherche français à l’étranger) relevant d’une double tutelle : le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et la Direction générale de la mondialisation, de la culture, de l’enseignement et du développement international (DGM) du ministère des Affaires étrangères et du développement international, représentée localement par le Service de coopération et d’action culturelle de l’ambassade de France au Maroc.

Sa vocation est de produire un savoir partagé d’excellence en sciences sociales, de le diffuser, de le valoriser et d’en assurer le renouvellement. Le territoire qu’il couvre est le Maroc, la Mauritanie et, dans une moindre mesure l’Algérie (qui est aussi couverte par l’IRMC).
Le CJB n’est pas seulement un pôle d’accueil pour des chercheurs mais il constitue un irremplaçable outil de recherche et de formation à la recherche, un poste d’observation privilégié de la société marocaine dans toutes ses dimensions, une fenêtre sur la région et, enfin, un acteur indispensable du dialogue et de la coopération scientifique qui s’inscrit dans un réseau local, régional et international, tout en restant très lié au réseau français.

L’activité du CJB porte sur les sciences sociales du contemporain au Maroc et s’étend au Maghreb, avec un intérêt particulier pour la Mauritanie. Ses chercheurs conçoivent et mettent en place des programmes de recherche, organisent des séminaires, des colloques, des journées d’étude, des conférences et des ateliers de recherche. Le Centre accueille des chercheurs, des doctorants et post-doctorants de différentes nationalités.

Son activité implique des partenariats forts avec des institutions marocaines qui s’inscrivent, pour les principaux, dans un cadre conventionnel. Elle implique aussi des partenariats avec des institutions d’enseignement et de recherche françaises, européennes et internationales.

Le CJB déploie ses activités de recherche sur 4 axes :
- Actions publiques - Etude des transformations des institutions et des politiques publiques, au regard des effets de la mondialisation et du libéralisme économique.
- Histoire et mémoire - Nouveaux questionnements, nouvelles lectures, utilisation de sources inédites, exploration de sujets non-traités et dialogue entre différentes périodes.
- Productions culturelles - De l’histoire aux humanités numériques et de l’ethnomusicologie à l’anthropologie visuelle, sans oublier les approches par la langue, la linguistique, la socio/ethnolinguistique et la dialectologie.
- Faits religieux - (Ré)concilier l’islamologie classique et l’étude des doctrines avec les approches et les débats théoriques les plus actuels en sciences sociales du religieux.

Le Centre Jacques-Berque, doté d’un comité éditorial, publie des ouvrages et des carnets de recherche (articles brefs rendant compte de travaux en cours). L’objectif est de valoriser la recherche sur le Maroc, la Mauritanie et plus largement le Maghreb.
Il privilégie l’édition électronique et utilise les plateformes http://books.openedition.org/cjb/ (pour les ouvrages)
et https://cjb.hypotheses.org/ (pour les articles).