Valorisation de la recherche

Sciences-fictions. Les sciences sociales au prisme des formes artistiques est un cycle de présentation croisant production scientifique du CJB, arts et littérature.

Descriptif :

À travers ce cycle, le CJB s’est donné comme ambition de susciter un dialogue entre les sciences sociales, la littérature et les arts. Ce cycle vise à discuter et à « lire en relation » les ouvrages scientifiques du Centre avec d’autres formes d’« écritures », quelles soient littéraires ou artistiques (photographie, arts plastiques, cinéma, architecture, etc.) ; et ainsi contribuer à sortir du « séparatisme » isolant les mondes de la littérature et des arts de la recherche scientifique afin de poser les questions des sciences sociales autrement ; soit, en les appréhendant au prisme des regards, des outils et des idées d’auteurs/d’artistes issus de différents domaines.

Des partenariats sont engagés avec des acteurs issus et reconnus des mondes de l’art comme le Musée d’art contemporain de Rabat, les galerie Kulte et Cube…

Un partenariat privilégié a été mis en place avec l’éditeur La Croisée des chemins pour lancer une première séance lors du Salon maghrébin du livre qui se tient à Oujda du 19 au 22 octobre 2018.

Responsables :  Anouk Cohen : anouk.cohen@wanadoo.fr et Catherine Filippone : catherine.filippone@cjb.ma

Calendrier

1- La première session de ce cycle de présentation portera sur un regard croisé entre sciences sociales et littérature :

  • Les revendications amazighes dans la tourmente des « printemps arabes ». Trajectoires historiques et évolutions récentes des mouvements identitaires en Afrique du Nord, sous la direction de Mohand Tilmatine et Thierry Desrues, CJB, 2018.

en dialogue avec

  • Rhapsodies de Tanit la captive (roman), Ahmed Boukous, La Croisée des Chemins, 2017.

Date et lieu : le 20 octobre 2018 au Salon maghrébin du livre, Oujda, en présence des auteurs et animée par Driss Jaydane, essayiste et écrivain.

Les séances ci-dessous sont présentées à titre indicatif et peuvent être sujettes à modification.

2- La deuxième session portera sur les outils méthodologiques : quels emprunts aux mondes de l’art ? la main du chercheur ?

  • Terrains marocains. Sur les traces de chercheurs d’ici et d’ailleurs, sous la direction de Khalid Mouna, Catherine Therrien et Leïla Bouasria, CJB / La Croisée des Chemins, 2017.

en dialogue avec

  • des auteurs de productions photographiques et filmiques (Galerie Kulte et/ou galerie Cube, le département cinéma de l’institut culturel français)

3- Quant à la troisième session, il y sera question du patrimoine : conserver, valoriser, transmettre

  • Fabrique du tourisme et expériences patrimoniales au Maghreb (XIXe-XXIe siècles), sous la direction de Cyril Isnart, Charlotte Mus-Jelidi, Colette Zytnicki, CJB, à paraître 2019

en dialogue avec

  • un / une architecte / conservateur du patrimoine en dialogue avec les chercheurs du thème.