Séminaire Psychanalyse au Maghreb et au Moyen Orient

Intervenant(s) : Seloua Luste Boulbina, Philosophe

Descriptif : Pour sa dernière séance de l’année, le Séminaire Psychanalyse au Maghreb et au Moyen Orient reçoit la philosophe, Seloua Luste Boulbina pour évoquer ses réflexions sur la question de « la décolonisation des savoirs ». Question éminemment contemporaine, et qui ne cesse de faire retour dans l’actuel aux plans social, politique et clinique. Une grande partie de ses livres est consacrée à ces questions dont elle est une des plus éminents spécialistes. Elle prolongera notre réflexion sur le thème de « psychanalyse décoloniale : le racisme intime », et intervient à la suite de la philosophe Marie José Mondzain invitée de la précédente séance du séminaire, qui abordait « la décolonisation de l’imaginaire » à partir de la colonie pénitentiaire de Kafka.

C’est à partir du même Kafka et de son singe « parlant », dont elle a montré qu’il était l’incarnation même du sujet « colonisé », que Seloua Luste Boulbina, introduira son propos pour exposer ensuite plus largement son analyse critique, philosophique et politique de la « décolonisation des savoirs ». Processus qu’elle distingue des luttes pour l’indépendance politique qui ne représentent pas, pour elle, l’alpha et l’omega de la décolonisation.

Seloua Luste Boulbina, actuellement chercheuse (HDR) au LCSP de l’université de Paris, a dirigé, au Collège International de Philosophie, le programme sur la décolonisation des savoirs (2010-2016). Elle a été professeure invitée à l’université de Pékin (2013) et de Brasilia (2018). Elle est l’auteure de nombreux ouvrages et articles sur le postcolonial. A titre indicatif : Le Singe de Kafka et autres propos sur la colonie (Sens Public, 2008/Réédition augmentée aux presses du réel 2020) ; Les Arabes peuvent-ils parler ? (Blackjack, 2011/ Payot, 2014) ; L’Afrique et ses fantômes : Écrire l’après (Présence Africaine, 2015) ; Les miroirs vagabonds ou la décolonisation des savoirs (art, littérature, philosophie) (presses du réel, 2018). Son Kafka’s Monkey and other Phantoms of Africa (Indiana University Press, 2019) a obtenu le French Voices Award.

Le séminaire est animé par Abdel Majid Safouane & Catherine Saladin avec la participation de :

Driss Ksikes, écrivain et dramaturge, ancien rédacteur en chef du magazine TelQuel, il est professeur à HEM de méthodologie et de grands débats politiques, et depuis 2007, chercheur en médias et culture. Auteur associé à plusieurs revues littéraires et critique internationales, il est, depuis 2015, professeur visiteur et conférencier dans plusieurs universités américaines (Northwestern, UCLA, Tulane, Williams)

Zakaria Rhani, titulaire d’un doctorat en biologie (Université de Genève) et d’un doctorat en anthropologie (Université de Montréal). Il est professeur d’anthropologie à l’Institut universitaire de la recherche scientifique (Rabat) et professeur invité dans plusieurs universités et institutions de recherche, dont les universités de McGill, Princeton, de Leiden, de Bologne et l’EHESS. Le présent séminaire se tiendra au Centre Jacques-Berque de Rabat en format hybride (présentiel et distanciel).