Chargement Évènements

Présentation du livre de Mériam Cheikh

mardi 9 novembre - 17 h 00 min

Lieu : CJB - Rabat,

Date : mardi 9 novembre - 17h00

Présentation du livre de Mériam Cheikh 
“Les filles qui sortent: Jeunesse, prostitution et sexualité au Maroc”
Une coédition du Centre Jacques-Berque et la Croisée des chemins
Date de parution : 2020
Descriptif: 
Au Maroc, l’expression « filles qui sortent » désigne celles qui se prostituent. Des délires adolescents à la professionnalisation, Les Filles qui sortent analyse la quête de respectabilité de ces jeunes femmes qui se heurtent à un ordre social autant que moral. Au Maroc, l’expression « filles qui sortent » désigne celles qui fréquentent les night-clubs et les bars la nuit pour gagner leur vie. Au-delà du fait prostitutionnel, le « sortir » renvoie aussi plus largement aux distances qu’une partie de la jeunesse féminine des classes populaires prend avec les normes, la moralité et la respectabilité. Loin d’être confiné à la marginalité, le sortir joue sa partition dans les métamorphoses de l’ordre sexuel et intime dans un contexte d’essor de l’économie du divertissement et d’accroissement des inégalités. Y émergent de nouvelles valeurs qui remettent en cause les régimes moraux et juridiques tout en réaffirmant l’ordre hétérosexuel. Cohabitant avec une dizaine de jeunes femmes engagées dans le sortir à Tanger, Mériam Cheikh a mené une ethnographie longitudinale sur sept ans. À l’intersection de la génération, du sexe et de la classe, elle analyse des trajectoires où se succèdent socialisations familiale et scolaire, élaboration de la sexualité et insertions professionnelle et matrimoniale. Les Filles qui sortent. Jeunesse, sexualité et prostitution au Maroc revient sur l’expérience dans le sortir, de l’engagement au désengagement, croisant anthropologie urbaine, anthropologie économique et anthropologie du droit.
Mériam Cheikh:
Anthropologue spécialiste de la dissidence morale et sociale des jeunes des classes populaires au Maroc. Elle poursuit ses recherches en post-doc au Département of Islamic and Middles Easten Studies de l’Université d’Edimbourg.
Modératrice et discutante :
Leila Bouasria, Professeure de sociologie à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de l’Université Hassan II – Aïn Chock, Casablanca.
Discutant :
Youssef Barrada, monteur, scénariste et co-fondateur de la société Free Monkeyz.
Cet événement se tiendra en format hybride (présentiel et distanciel).
– Ici le lien zoom sans inscription :

 

 

 

 

  • Cet évènement est passé