Chargement Évènements

Séminaire jeunes chercheurs – Archéologie préhistorique

mercredi 13 avril - 12 h 00 min - 14 h 00 min +00

Lieu : CJB- Hybride

Date: mercredi 13 avril - 12h00 - 14h00

Cycle Séminaires Jeunes Chercheurs 2022

Ce séminaire se tiendra en hybride
– En présentiel sur inscription via:
– En visioconférence sur Zoom via le lien suivant, sans inscription :

 

1ère intervenante :

Shaymae Iken Doctorante chercheuse spécialisée en paléontologie et paléogénétique. 

Instituto Universitario de Xeoloxía

Intitulé du projet de thèse :

« Etude paléontologique et paléogénétique des ursidés en Afrique du Nord »

Résumé du projet :

Ce projet de thèse est destiné à faire pour la 1ère fois une analyse isotopique ainsi qu’une extraction d’ADN fossile pour les ours bruns d’Afrique du Nord, afin d’avoir une idée sur leur mobilité, leur environnement paléogéographique et leurs origines.  L’analyse sera menée sur des assemblages provenant des sites troglodytiques marocains d’El Hammar, d’El Hattab II et de Tafoughalt. Cette recherche permettra de répondre à de nombreuses questions liées aux ours bruns nord-africains telles que les causes et la date de leur extinction, leur régime alimentaire, leur origine et leur provenance, et elle pourrait même nous donner une idée sur comportements humains face à leur environnement.

2ème intervenante :

Abir Elouafi Doctorante à la Faculté des Lettres et des Sciences Humaines Ben M’Sik , Casablanca

Intitulé du projet de thèse:

« Interaction entre l’Homme et ses environnements anciens à la fin des temps paléolithiques et au Néolithique au centre ouest et à l’oriental marocains. »

Résumé du projet :

Le Maroc a connu des changements de ses environnements depuis plusieurs milliers d’années, mais la fin du Pléistocène et l’Holocène (entre 15 mille ans et 7 mille ans) a été caractérisée par leur accélération causée par les activités anthropiques.

A l’interface des sciences humaines et naturelles, la géographie en général et la géomorphologie en particulier se trouvent au cœur de cette problématique, mais elles ont également recours aux résultats de plusieurs sciences dont l’archéologie et la bioarchéologie, pour comprendre la profondeur historique des différents paysages au cours du temps et les adaptations humaines à travers l’exploitation des ressources de l’environnement. Notre approche dans ce projet de thèse s’appuie sur des données environnementales issues du terrain tout en ayant également recours à la bioarchéologie pour mieux comprendre les adaptations anthropiques, leurs réponses aux changements à la fois environnementaux et climatiques.

Présentation du discutant :

Abdeljalil Bouzouggar, Professeur d’archéologie à l’Institut National des Sciences de l’archéologie et du Patrimoine (Rabat, Maroc). Titulaire d’un Doctorat en Préhistoire et Géologie du Quaternaire de l’Université Bordeaux I et d’un Doctorat en archéologie de l’Université de Liège.

Télécharger l’affiche de la séance

  • Cet évènement est passé