Chargement Évènements

Séminaire jeunes chercheurs – Militantisme féministe

vendredi 22 avril - 12 h 00 min - 14 h 00 min +00

Lieu : CJB- Hybride

Date: vendredi 22 avril - 12h00 - 14h00

Catégorie :

Cycle Séminaires Jeunes Chercheurs 2022

Ce séminaire se tiendra en hybride
– En présentiel sur inscription via:
– En visioconférence sur Zoom via le lien suivant, sans inscription :

 

1er intervenant :

Hicham Ganich, doctorant en Sociologie, laboratoire : ‘’Homme, Sociétés et Valeurs’’, Faculté des Sciences Humaines et Sociales, Université Ibn Tofail Kenitra

Intitulé du projet de thèse :

« Le militantisme et la subjectivation : étude sociologique sur les parcours et les trajectoires militantes et leurs effets sur la vie quotidienne des Femmes activistes au Maroc »

Résumé du projet :

Le projet de thèse veut étudier les voies d’émancipation, la subjectivation comme devenir et processus, et les régimes d’engagement des femmes activistes dans cette nouvelle dynamique protestataire dans les « mouvements anti-patriarcat » dans la société marocaine.

Cette thèse vise principalement à répondre à une question problématique majeure. Il s’agit de savoir si la société marocaine récente, a connu un tournant dans l’histoire des manifestations et des actions de protestation. C’est une conjoncture où elle passe du mode de protestation collective portée par des formes de mobilisation collective et d’expressions collectives (par exemple : syndicats, partis et associations) à un autre mode dans lequel le sujet et l’individu y joue des rôles cruciaux. De cette manière, elle essaie de répondre aux questions de base suivantes : Comment se forment et se produisent les processus de la subjectivation des militantes au sein des mouvements anti-patriarcaux dans la société marocaine ?

2ème intervenante :

Sanae Ansar Ech-chotbi, doctorante en communication et médias numériques à l’Université d’Erfurt en Allemagne

Intitulé du projet de thèse:

« Féminismes numériques au Maroc : thématiques clés et vécus personnels des militantes  »

Résumé du projet :

A travers une analyse du contenu de cent publications sur les réseaux sociaux de cinq collectifs féministes, couplée à des entretiens semi-directifs avec plusieurs activistes, cette étude a pour objet d’analyser la nature des thématiques traitées par les activistes, ainsi que leurs expériences personnelles de l’activisme en ligne au Maroc.

Présentation de la discutante :

Mme Houria Alami M’chichi, Professeure en science politique et relations internationales à la Faculté de droit de Casablanca, Université Hassan II

Télécharger l’affiche de la séance

  • Cet évènement est passé